Petits biscuits de Noël

Bonne année à tous!

Nous avons réalisé, avec Petite Graine, des petits biscuits de Noël (on peut aussi composer, selon les formes, pour en faire lors d’autres fêtes…). Je vous donne la recette car ici on les a adoré (et quelle fierté d’en offrir)!

Pour cette recette il vous faudra :
250g de farine (j’ai opté pour une farine sans gluten, un mélange de substitution de chez « Tipiak », ça a plutôt bien réussi, la texture était quasi normale. Les biscuits étaient juste un peu fragiles à manier, mais ceux qui ont l’habitude du sans gluten connaissent ce problème… ceci dit les biscuits se solidifient en refroidissant, donc attendez un poil avant de les extraire une fois sortis du four, c’est quand ils sont tout chaud qu’ils sont alors le plus fragile… tout ça pour dire que si vous devez faire sans gluten, c’est aussi possible! ).
100g de beurre ramolli (laissez-le hors du réfrigérateur une heure ou deux)
125 de sucre
50g d’amandes en poudre
2 œufs : 1 pour la pâte, 1 pour le glaçage.
1/2 sachet de levure
au choix : cannelle, gingembre, muscade, girofle, zeste de citron, d’orange ou de mandarine, selon vos goûts
du sucre glace (si vous optez pour le glaçage sucré blanc) et éventuellement des colorants alimentaires (si vous voulez colorer vos glaçages blancs).

Ici, nous avons opté pour cannelle et un peu de zeste d’orange. Sur les photos, si ça semble « beaucoup » c’est tout à fait normal : j’ai doublé toutes les proportions!

Préchauffez le four à 200°

 

 

 

 

 

 

On mélange la farine, l’œuf (jaune et blanc), le beurre, la poudre d’amande, la levure et les aromates dans un grand saladier, dans un premier temps avec une cuiller, puis assez rapidement il faut en venir aux mains! On malaxe tout jusqu’à obtenir une pâte homogène.

On prend un peu de pâte, on l’étale au rouleau, et on utilise des emporte-pièce (ou à défaut, on coupe ses biscuits avec un couteau ou une roue crantée…).

Pour le glaçage :
on utilise un œuf dans son entier, en créant deux glaçages, l’un blanc (ou coloré ensuite avec des colorants alimentaires), l’autre brillant :
Séparez le blanc du jaune dans deux bols distincts

1) Glaçage brillant : Ajoutez une épice de votre choix (j’ai opté pour de la cannelle) au jaune d’œuf, ce glaçage est à appliquer sur une partie des biscuits avant cuisson. Cela donne un goût moins sucré, plus épicé (fonction de l’épice choisie…).

2) Glaçage blanc : Ajoutez du sucre glace au blanc d’œuf, jusqu’à obtention d’une pâte visqueuse, que l’on pourra appliquer telle de la peinture. Si trop coulante, rajoutez du sucre glace. On peut choisir de la teindre ensuite, ou même de la diviser dans plusieurs récipients pour créer toute une palette de couleurs. On applique ce glaçage juste après la cuisson sur les biscuits qui n’ont pas encore été glacés, et on laisse durcir à l’air libre.

Sans surprise, le glaçage blanc rend les biscuits beaucoup plus sucrés au goût…

Si vous n’êtes pas très « sucré » vous pouvez ne faire que le glaçage brillant, et conserver le blanc d’œuf au congélateur pour un usage ultérieur (par exemple pour des îles flottantes quand vous en aurez accumulé assez…). Dans notre cas nous avons fait « moitié moitié »

J’ai pris mon parti de laisser Petite Graine casser les œufs : Montessori, contrôle immédiat de l’erreur, motricité, tout ça… dans ce cas de figure, prévoyez un peu plus d’œufs, et dans l’idéal de le faire au dessus d’un plateau pour pouvoir récupérer et utiliser les œufs en cas de ratage, au lieu de jeter!

Chaque fournée prend environs 8 minutes (attention surveillez vos biscuits, cela peut varier selon les fours, la taille des biscuits…).

Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *