Monthly Archives: septembre 2015

Notre non-rentrée, quelques idées pour la « TPS »

Bonjour à tous! Notre « non-rentrée » en TPS s’est très bien passée… nous n’avons pas vu de différence entre « avant » et « après »! Le « top départ » des ateliers et autres apprentissages n’a pas du tout coïncidé avec cette date, nous avions déjà commencé!

Pendant nos vacances j’ai profité des brocantes et j’ai trouvé quelques jouets outils pédagogiques : un encastrement de formes, un set de cartes pour compter de 1 à 10… Et puis nous sommes allé acheter un abaque et un petit jeu en bois d’engrenages au magasin de jouets, histoire de compléter notre panoplie qui comprenait déjà un puzzle encastrable de chiffres, un puzzle magnétique d’animaux (corps/tête interchangeables), et quelques pdf de cartes de nomenclature qu’on a imprimées et plastifiées… (certains ne sont pas du tout « Montessori », tels les engrenages et l’abaque, qui sont plus des « jouets » que du véritable matériel d’apprentissage, mais je les trouvais trop trop « meugnons »!). Notre petite graine n’est pas très pressée pour parler, c’est un bébé « moteur », très très agile, mais elle comprend déjà bien des choses! Elle met en paire depuis un bon moment, commence même à trier quelques nuances de couleurs sans se tromper, quand aux formes, elle les identifie parfaitement quand elle se donne la peine (à cet âge, il est normal que la concentration soit « couci-couça »).

Edit : Comme on me l’a demandé, en effet j’ai oublié de préciser : petite graine a 28 mois. Elle fait des choses qu’elle ne faisait pas encore le mois dernier, et fera sûrement des choses impossibles aujourd’hui la semaine prochaine. A cet âge, ils changent si vite… Chaque enfant évolue à son rythme, donc nos activités ne sont pas « parole d’évangile » sous prétexte que votre enfant a 28 mois aussi : par exemple, si c’est un « bébé parleur », peut-être aurez-vous plus de succès que moi avec les cartes de nomenclature pour lui faire dire de nouveaux mots, et un enfant plus âgé peut seulement commencer à reconnaître les formes ou à dénombrer, parce qu’il se sera intéressé à toute autre chose… Vous connaissez le rythme et les intérêts de vos enfants mieux que quiconque.

Côté dénombrement : Même si elle ne dénombre pas encore, j’ai commencé à compter beaucoup de choses avec elle (« pour » elle serait plus exact pour l’instant), car elle s’intéresse aux chiffres (dès qu’elle en voit, elle me dit « un deux quatre », et elle ne confond pas avec les lettres, qui la laissent pour l’instant de marbre), alors nous comptons les perles sur l’abaque, j’en profite pour dire les couleurs « il y a un rouge » « deux oranges » etc… même si elle ne répète pas, je sais que ça rentre…

Côté couleurs, papa a craqué pour un « Colorino » mais si notre petite graine aime jouer avec, elle se lasse assez vite et ne va pas au bout du dessin… dommage pour le côté « atelier commencé, atelier à finir » mais petite graine est encore un peu jeune… Par contre, j’ai testé un petit jeu qu’elle adore : je trace des lignes au crayon gras coloré (je choisis les couleurs que j’ai en gommettes) et ma fille doit coller les gommettes sur la ligne de la bonne couleur : un exercice tout bénef’ : elle adore, elle travaille sa motricité fine, elle se concentre, et elle reconnait les couleurs!

Côté reconnaissance de formes, nous avons des jeux d’encastrements, et j’ai tenté avec un succès fracassant le petit exercice suivant, toujours avec les gommettes (prévoir un budget gommettes conséquent!) : J’ai sommairement tracé en gros des formes qui correspondent à ce que je possède en gommette, je n’ai même pas eu besoin de lui montrer ce qu’il fallait faire, elle a spontanément collé les gommettes dans la bonne forme… Les enfants sont magiques!

Côté mise en paire, on en fait avec des cartes de nomenclature, ou avec les puzzles animaux (à gauche sur la photo), je fais même le petit exercice de mémoire : je prends la moitié avec moi, l’autre moitié posé sur la table de ma fille, et je lui demande de me rapporter « ce qui va avec ça »… Bébé « moteur », elle adore courir entre moi et la table et on ne l’arrête plus (c’est généralement moi qui finit par demander grâce!). Petit détail, à cet âge, il n’est pas rare qu’elle se retourne pour regarder à nouveau ce que je lui ai demandé, comme le but n’est surtout pas de la mettre en échec, je lui montre, bien sur! Même si elle ne parle pas beaucoup, elle apprend du vocabulaire j’en suis certaine!

Côté « vie pratique », ça se fait tout seul avec les objets de la vie courante, utiliser un vrai verre, aller jeter un emballage à la poubelle toute seule, essuyer quand on a sali… les transvasements se sont fait en masse cet été dans le jardin!

Côté « écrans », sans rentrer dans la polémique « pour ou contre », il est un fait que dans notre foyer, les écrans, il y en a… petite graine adore les dessins animés (ici on aime les bienveillants : Peppa Pig, Dany le Tigre, Poppy Cat… -parfois en VO-) et les comptines en anglais, et certaines applications sur ma tablette : puzzles 6 pièces, memory, cabinet de géométrie Montessori (même si du coup ça n’a de « Montessori » que le nom, c’est un bête jeu d’encastrement), associer des fruits/légumes à leurs silhouettes, etc…

Côté livres, mademoiselle adore les chats et peppa pig, les imagiers (dont un bilingue) et les livres qui chantent des comptines (dont un en anglais).

Côté artistique, mademoiselle a libre accès à du papier et à ses crayons (j’en ai trouvé des géniaux pour son âge -même s’ils mettent « 3 ans et plus » sur l’emballage- dont on ne fait sortir qu’un petit bout du crayon gras, ce qui évite la casse intempestive du crayon, et le crayon a toujours la même taille quelle que soit l’usure, et surtout, elle ne les mange pas ceux là!).

Cette liste n’est pas exhaustive, je pourrais aussi parler des cubes empilables/encastrables (même si nous n’avons pas encore la vraie tour rose Montessori), des jeux de construction en bois et des tas de découvertes en matière de gravité que mademoiselle fait avec, de l’établi sur lequel on apprend à visser (mais on s’énerve encore un peu parfois), des puzzles, ou des jeux d’imitation…

Et voilà pour notre « programme » de TPS, du moins voilà ce qu’on fait ces temps-ci, nous « surfons sur la vague », car notre enfant est à fond sur les couleurs et les chiffres, n’hésitez pas à ne surtout pas me copier si votre enfant a d’autres passions pour le moment! Foncez sur ses passions, exploitez les, profitez en!